Translate

dimanche 8 novembre 2015

Formation qualifiante artisanat cuir - Aurélie semaine 5 2/2

En milieu de semaine, Aurélie reçoit ses outils que je lui ai commandé. Elle est prête à travailler dans son atelier dès sa sortie de formation.

Chaque élève a la possibilité de commander ses outils aux prix fournisseurs, par mon intermédiaire.
On commence par habiller sa pince de sellier. Cela permet de ne pas marquer l'ouvrage lors de la couture. Les mâchoires en bois pouvant pincer trop fort.


Aurélie surtaille le gainage en cuir.


Dans la foulée, je lui fais réaliser des étuis pour ses outils de coupe du cuir. Tous ont été forgés sur mesure. Pour cela, Aurélie utilise des chutes dans ses essais de teinture.


Nous passons ensuite aux exercices d'aiguisage. Toujours à la pierre à eau.


En fin de semaine, Aurélie décide de se faire un étuis de couteau moulé, en cuir tanné végétal. La première opération est d'emballer le couteau dans du papier cellophane, afin que celui-ci ne souffre pas au contact du cuir mouillé.


Après avoir mouillé le cuir, nous commençons à mettre en place le moulage. Le cuir est tendu au dessus de l'objet et maintenu par de fins clous à intervalles réguliers. Une fois que le cuir commence à sécher, on "imprime" la forme du couteau dans le cuir, en le travaillant d'abord avec les doigts, puis à la lissette.


Nous reprenons ensuite le repoussage, l'occasion de tester les nouveaux couteau à ouvrir, forgés par Vinh - Forge de Caractère (FDC).


Cette semaine ayant été chaude, nos repas ont été constitué de fraicheur ....



Suivez mes actualités en direct sur ma page Facebook.