Translate

dimanche 17 avril 2016

Stage Sylvie - Les bases du travail du cuir

Sylvie est venue s'initier au travail artisanal du cuir sans machine.

Bonjour Sylvie !!!
On commence par la coupe du cuir avec des outils à main. Sylvie en test plusieurs pour voir lesquels sont le plus à sa main, et avec lesquels elle est le plus à l'aise.


Une fois à l'aise, on passe aux choses sérieuses. Placement des patrons sur peau, traçage et coupe des différentes pièces.

 
Avant l'assemblage, il va falloir initier Sylvie à la couture sellier. 
Si vous n'avez jamais lu ce blog, et/ou si vous ne connaissez pas les techniques du métier, la couture sellier est faite à la main. Elle est plus solide et plus esthétique que n'importe quelle couture machine. En revanche, la pratiquer demande un peu d'entrainement (quelques jours), la maîtriser demande une pratique régulière.

 

Sylvie a été studieuse, sa couture sellier est plutôt jolie pour une première réalisation. Elle a choisi un modèle rapide à faire : une escarcelle.



On voit que les points sont un peu trop serrés. Mais cette première réalisation est tout à fait satisfaisante.

Delphine de l'Atelier Tilapia, qui été venue en formation de 240 heures pour apprendre le métier, nous rejoint pour partager notre repas. "Poupinette", sa toutoune, est là aussi.



 
On se fait plaisir avec une salade de pousse de mâche fraiche, avec truite fumée, ravioles du Dauphiné, chèvre frais, figue et noix. Tout cela agrémenté avec de la menthe et quelques épices.



Nous débutons le repoussage - sculpture sur cuir - pour le second projet de Sylvie. Comme pour la couture sellier, le repoussage demande un peu de pratique afin d'obtenir des résultats.



Retrouvons nous la semaine prochaine, où nous évoquerons le stage "perfectionnement" de Sylvie, ainsi que les photos de ces réalisations.


Suivez mes actualités en direct sur ma page Facebook.