Translate

lundi 18 mai 2015

Reconversion Professionnelle Maroquinerie - Francine semaine 1

Ce mois-ci, Francine est venue réaliser une formation professionnelle qualifiante de un mois.
Bonjour Francine.
 Francine est secrétaire et désire faire une reconversion professionnelle. Ainsi à l'issue de sa formation "Auto entrepreneur artisan des métiers du cuir", son projet est de s'installer à son compte.


Après avoir fait connaissance, nous parlons du projet final de formation. Celui-ci est en constante évolution. Les élèves arrivent avec certaines envies, et au fil de la formation et des techniques apprises, leur projet se transforme souvent.
Pour illustrer mes premières leçons, nous commençons par un projet simple.
1er projet pour Francine.
 Ce sera un porte monnaie à soufflets rivetés et fermé par bouton pression. Cela permet une première approche de la matière. Sentir comment le cuir se comporte, réagit. Cela permet aussi de travailler la technique de coupe.

Test de coupe au tranchet pour voir la précision et la rectifier.
Une fois que le tranchet me parait assez bien manipulé par Francine, je lui demande de couper son projet. Les gabarits ont été tracés préalablement sur la chair du cuir.


Une fois coupé, celui-ci est percé à la pince revolver, à chaque emplacement de rivet, et du bouton pression.



Puis Francine installe les rivets à la presse à main.



A la fin de la journée, Francine a réalisé son premier objet en cuir.


1er projet - Porte monnaie à soufflets rivetés.

JOUR 2 : 



Ce matin nous profitons de la vue avant de commencer.


Pour ce 2ème matin, nous préparons un nouveau projet simple. Un cadre photo gainé de cuir par encollage et à bords rembordés.


Les rembords des coins sont formés au plioir.



Une fois assemblé, le cadre photo est prêt à être utilisé.




Petite pause de midi au soleil. Aujourd'hui c'est salade de crevette et mangue, avec salade et vermicelle de riz. 




Après la pause, il est temps de commencer à former Francine à la couture sellier.



JOUR 3 : 


Nous débutons par un nouveau projet incluant de la couture sellier. Ce sera un porte clefs cousu main, avec une patte d'attache avec anneau brisé.

Les parties sont coupées, puis marquées à la molette à griffe avant couture.


Chaque élément est doublé avec un cuir velouté et très fin.

Avant l'assemblage final, la patte est cousue, et le haut des deux parties du porte clef aussi.

Puis l'ensemble est cousu. Francine à fait l'erreur de coudre son porte clef à l'envers. Le dessous de la couture se trouve alors sur la face visible de l'objet. Lorsqu'on ne maitrise pas la couture sellier, c'est une erreur à éviter absolument. Les dessous de couture étant bien souvent pas très jolie chez les débutants.


Il ne reste plus que les tranches à finir. Les bords sont teintés puis passer à la cire.