Translate

dimanche 9 février 2014

L'Entretien des cuirs en détail.

Que d'âneries peut-on lire et entendre un peu partout, sur l'entretien des cuirs !!!! Mais quel vaste sujet...

Les méthodes (comprendre les produits) d'entretien ont évoluées avec le temps et les époques. Néanmoins, il reste de grandes constantes inaltérables : 

- Certains cuirs craignent l'humidité qui les font moisir.
- Certains cuirs craignent la lumière et l'eau ou tout autre liquides.
- Certains cuirs craignent la lumière, la poussière.
- Les cuirs ne sont pas compatibles avec les milieux acides (transpiration, etc...)
- Certains cuirs craignent les milieux secs qui les rendent cassant.


Les grandes lignes

- Un excès de graissage détériore le tannage végétal.
- Les produits acides détériore également celui-ci.
- Ne jamais faire sécher le cuir, quel qu'il soit près d'une source de chaleur ou au soleil.
- Ne jamais utiliser de lait pour bébé, lait démaquillant, de lingettes nettoyantes, etc...
- Les cirages sont à utiliser sur les cuirs lisses tannés chimiquement.
- Les crèmes s'utilisent sur les objets de maroquinerie (sac, portefeuille, etc...) pour éviter les dégorgements de teinture sur les vêtements.
- Les graisses ou huiles s'utilisent sur les cuirs gras et tannés végétales et uniquement sur ceux-ci.
- Les produits détachants sont à utiliser avec précautions. Toujours faire un essai dans un coin caché. 
- Ne pas utiliser de produits chloré.

En pratique

Nous avons vu que suivant la nature du tannage du cuir et sa finition, celui-ci a différentes propriétés. Et donc, l'entretien diffère suivant celles-ci. N'hésitez pas, cependant,  à demander l'avis d'un spécialiste, tel qu'un sellier ou un cordonnier (à condition qu'il soit de la "vieille école").

Cuirs finitions pigmentée et semi-aniline :
- Dépoussiérer avec un chiffon doux et sec.
- Dépoussiérer une deuxième fois avec un chiffon doux et humide.
- Laissez sécher 12 heures.
- Appliquez un cirage incolore s'il s'agit de chaussures, une crème ou un lait incolore pour le reste.
- Une fois sec, lustrer avec un chiffon doux, ou de laine.
Pour le choix de cirage ou de crème, demandez l'avis d'un professionnel, un produit non adapté peu faire dégorger la couleur.

Cuirs finitions aniline :
-  Comme nous l'avons vu, la finition aniline est très délicate à entretenir à cause de la très fine couche protectrice qui lui est propre. En conséquence, tout liquide utilisé aura tendance à lui faire perdre sa souplesse. Cependant, la méthode est la même que pour les cuirs pigmentés et semi-aniline. Il est toutefois recommandé d'être plus que précautionneux et doux.
L'avis d'un professionnel est requis d'office pour le choix du cirage ou de la crème. Les meilleurs sont ceux à base de térébenthine.

Cirage Saphir médaille d'or à base de térébenthine.

Cuirs pull-up
- Cuir finition à base de cire, facilement rayable et sujet à l'éclaircissement par friction.
- A déconseillé en ameublement, et à entretenir très fréquemment avec du cirage, après un dépoussiérage au chiffon doux et sec.

 Gants en cuir Pull-up.

 Cuirs velours, cuirs nubuck
- Aucun produits ne doit être utilisé sur ce cuir, hormis l'imperméabilisant.
- Dès l'achat, procédé à une imperméabilisation à 8 jours d'intervalle (fluoré et non siliconné).
- Brosser la surface avec une brosse spéciale, en entretien régulier.


Brosses pour Nubuck et Velours.

Cuirs gras

- Dépoussiérer à l'aide d'un chiffon doux ou d'une brosse spéciale (décrottoir).
- Si nécessaire, nettoyer en profondeur avec un lait nettoyant spécial (marque Saphir).
- Graisser à l'aide de produits spéciaux, sans toutefois saturer le cuir qui pourrait perdre sa tenue.




Les taches : 

Dans un premier temps, et quelque soit le cuir absorber la tache avec un papier style essuie-tout. Ne pas frotter, cela pourrait étaler celle-ci. Si le fautif de la tache est pâteux raclez doucement avec une spatule en bois (pas d'ongles, de métal, d'objets pointus, coupants ou abrasifs...).
Puis essayez de diminuer la tache avec de la t
erre de Sommières, que vous laisserez reposer quelques heures.
Si le résultat n'est pas satisfaisant, utiliser délicatement de la gomme de crêpe que vous trouverez en chute chez votre cordonnier.

 
Dans un deuxième temps

- Pour tous les cuirs cités plus haut, SAUF nubuck, daim, velours et pull-up.
- Essayez de nettoyer la tache avec un chiffon doux et une solution de savon glycériné. 
- Laissez sécher à l'air libre, 24 heures.
- Si malgré vos efforts, la tache est toujours présente, essayez de vaporiser un peu d’imperméabilisant  sur un chiffon doux, (et en ayant fait un essai préalable dans un coin caché), frotter doucement celle-ci avec des mouvements circulaires.

S'il n'y a aucun résultat,  il vous faudra peut-être passer au détachant spécial cuir, mais sachez que ceux-ci provoquent souvent des auréoles ou décoloration. A ce stade,  il vaut mieux vous adresser  à un spécialiste, qui envisagera un recouvrement par teinture.

- Pour les cuirs pull-up, nubuck, daim, velours.
- N'utilisez aucun produits sur le pull-up. En cas de taches, frottez et manipulez le cuir afin de faire ressortir l’aspect cireux et ainsi lui redonner son apparence initiale. Un vaporisateur protecteur est recommandé.

- Les nubuck, velours et daim.
- Frottez avec une gomme spéciale daim ou de la gomme de crêpe, après avoir retiré la terre de sommières.
- En dernier recours, vous pouvez tenter le passage d'un chiffon doux légèrement humidifié avec une solution de savon glycériné. Cela rigidifiera le cuir.
- Pour y remédier, une fois sec (toujours à l'air libre), frottez énergiquement avec une brosse spéciale daim.
- Si des taches ou auréoles persiste, tenter l'astuce de l’imperméabilisant.

Dans le cas, ou vous ne seriez pas satisfait, le recours au professionnel pour une recoloration sera nécessaire. Il se peut également que vous réussissiez à estomper la tache, ou à la faire disparaitre, mais que cette opération fasse une différence de coloration avec le reste. A ce moment, vous devez envisager de nettoyer entièrement l'objet que vous venez de détacher.


Mentions spéciales


Les cuirs vernis :

L’entretien un cuir verni consiste à entretenir le vernis appliqué sur la chaussure. Les produits utilisés n'atteindront pas le véritable cuir en sous-couche.
Pendant l'opération de nettoyage vous allez laver en ôtant toutes les impuretés, tâches de gras ou autres traces d’eau. Le cuir verni est spécialement fragile et la plupart des signes de vieillesse sont irréversibles : craquelures, grosses rayures...



A l'aide d'une chamoisine, appliquez du nettoyant vernis d’un geste circulaire et énergique. Le vernis n’est pas totalement imperméable. Avec le temps il se ternit et devient plus cassant. L'opération suivante permet d’assouplir le vernis et raviver sa brillance. Toujours avec la chamoisine, appliquez le lustreur vernis sur la chamoisine puis massez le cuir. Laissez sécher une quinzaine de minute, le temps qu’il se matifie. Puis lustrer avec une chamoisine propre et sèche.

Stockage

Il est surtout important de contrôler l'hygrométrie qui doit idéalement être comprise entre 50% et 70%. Le cuir ne devrait pas être exposé à des variations brusques ou importantes de l'humidité. En milieu très sec (de moins de 30 %), le cuir perdra son humidité naturelle et deviendra cassant, tandis qu'en milieu très humide (de plus de 65 %), il moisira et se détériorera à la suite de réactions hydrolytiques. Les fluctuations hygrométriques entraînent aussi le durcissement progressif du cuir de tannage végétal. Elles peuvent en outre causer une migration des tanins végétaux, ce qui provoquera un noircissement de la surface ainsi qu'une fragilisation du cuir.


La moisissure se présente à la surface du cuir sous la forme de minces dépôts poudreux gris, verts ou blancs ou de petits points noirs. Les exsudats des enduits, les traces de savon ont plutôt une texture grasse ou cireuse, tandis que les sels de la sueur présentent un aspect cristallin.
Le cuir est par nature un produit difficilement inflammable, cependant son niveau d'ininflammabilité sera fonction du tannage, de la nature des huiles utilisées et de la finition. Un cuir pleine-fleur n'est pas plus sensible à la moisissure qu'un cuir fleur-corrigée. L'important est de choisir un cuir protégé en surface. 

Les cuirs sellerie automobile

Faut-il préférer le cuir ou l'alcantara pour les sièges d'un véhicule ?
 
Le cuir est peu sensible aux taches et à la salissure, mais a un toucher froid en hiver et chaud en été...
L'alcantara (micro-fibres) est sensible aux taches et à la salissure, mais peut se laver plus facilement. Il est très agréable au toucher.






Comment rénover un volant de voiture en cuir, dont les couleurs se sont modifiées ?


Le nettoyage est la première opération indispensable :
- Essuyer avec un chiffon humide imbibé d'un savon glycériné les surfaces utilisées (assise, accoudoir, dossier).
- Application d'un produit d'entretien spécial cuir (incolore) pour la protection 2 fois par an maximum sur l'ensemble de la surface.
 
Si l'opération de nettoyage ne permet pas la rénovation du cuir du volant, il faut le changer !